La déclaration de chiffre d'affaires de l'auto-entrepreneur

Tout au long de l’année, l’auto entrepreneur doit établir une déclaration de chiffre d’affaires. Il a la possibilité de choisir entre une déclaration mensuelle ou trimestrielle.

Dans cette déclaration, l’auto entrepreneur reporte le montant du chiffre d’affaires facturé et encaissé sur la période concernée. Ce montant sert de base au calcul des cotisations sociales et du versement libératoire, si l’auto entrepreneur peut y prétendre.

Le moyen le plus simple est de remplir le formulaire de déclaration de chiffre d’affaires en ligne, le dernier jour du mois qui suit la période de référence pour les déclarations mensuelles. Le prélèvement est effectué à la date d’exigibilité.

La déclaration et le paiement doivent obligatoirement être effectués en ligne si l'auto-entrepreneur a réalisé l'année précédente un chiffre d'affaires supérieur à :

  • 41 100 € pour les activités relavant du seuil de 82 200 €,
  • 18 450 € pour les activités relevant du seuil de 32 900 €.

Lorsque l’auto entrepreneur a plusieurs activités, il doit ventiler le chiffre d’affaires dans chaque catégorie. En effet, les taux de cotisations et d’impôts varient selon l’activité. Le formulaire d’aide à la déclaration de chiffre d’affaires de ComptAE tient compte de la nature des activités.

Lorsque l’auto entrepreneur démarre son activité en cours d’année, il doit tenir compte du plafond de chiffre d’affaires qui est recalculé au prorata temporis, entre la date de la création et le 31 décembre de l’année en cours.

Le rapport d’activité de ComptAE permet à l’auto entrepreneur de contrôler son seuil de chiffre d’affaires.

Testez-le gratuitement, dès maintenant !

Dans sa déclaration, l’auto entrepreneur peut-il déduire ses pertes du chiffre d’affaires ?

Non, c’est juste la somme des facturations. Aucun frais, de quelque nature que ce soit, n’est déductible dans la déclaration de chiffre d’affaires. Par contre, l’auto entrepreneur bénéficie d’un abattement forfaitaire en matière fiscale, s'il n'opte pas pour le versement fiscal libératoire, variable en fonction de son activité, pour couvrir tout ou partie de ses dépenses.

La périodicité de la déclaration de chiffre d’affaires de l’auto entrepreneur peut être modifiée

À l’inscription, l’auto entrepreneur détermine la fréquence de ses déclarations de chiffre d’affaires. Si le choix pour lequel il a opté ne lui convenait plus, l’auto entrepreneur peut demander une modification avant le 31 octobre. Le nouveau choix serait appliqué à compter de l’année civile suivante.

< Retour "les impôts de l'auto-entrepreneur"